les_boutons  

Station 14

Jésus est mis au tombeau

Le silence mortel règne. Tout est terminé, la foule qui criait et s'agitait demandant Ta mort s'est apaisée. Les amis sont désemparés. La pierre est posée. Christ mort, Je garde le silence devant la pierre lourde de Ton tombeau. Qu'ai-je à T'offrir, Seigneur? Mon silence, mon désarroi, mes craintes et mes larmes? Je m'unis à Ta mort, Seigneur, afin que, tout ce que je fais par Toi et pour Toi prenne une valeur incommensurable! Unie à Ta mort, Seigneur, prépare-moi à la Résurrection !


Ô Jésus, maintenant
Tu reposes dans le silence,
Dans la nuit du sépulcre.

Ils ont poussé la pierre
Et tous ceux-là qui te huaient,
Et tous ceux-là qui étaient là,
Comme à un spectacle,
Sont partis maintenant,
Ne reste que quelques soldats.

Ô doux Seigneur
Ils n’ont pas voulu de ton Père,
Ils n’ont pas voulu de Toi,
Ils n’ont pas voulu de Votre Amour.

Bien sûr, ils n'ont pas compris.
Leurs cœurs de pécheurs
Ne peuvent concevoir
Ton Sacrifice d’Amour.

Eux, ils attendaient un Dieu fort
Qui ferait ployer la tête
De tous les peuples
De toutes les nations
Devant eux.
Quel orgueil,
Quel orgueil infini.

Mais ne suis-je
Pas de ceux-là parfois ?
Et si cela est,
Quelle est mon excuse ?
Parce que l’on me l’a expliqué
mainte et mainte fois
ton Sacrifice d’Amour.

Ô doux Jésus !
Comme il est grand ton Amour
Pour nous aimer
Tel que nous sommes,
Pécheurs des premiers jours.
Mais tu nous veux libre,
Heureux dans Ta lumière,
Heureux et réconcilié avec Toi.
Heureux et sauvés,
Et ce n'est que par la Croix
Que nous le sommes.