• Main navigation
Enregistrez-vous...


Parcourir cette discussion :   1 Utilisateurs non enregistré en ligne






Jeudi 28 Décembre 2017
#1
Modérateur
Modérateur


Informations utilisateur
Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 2,13-18.

Après le départ des mages, voici que l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : « Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu’à ce que je t’avertisse, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr. »
Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère, et se retira en Égypte,
où il resta jusqu’à la mort d’Hérode, pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : ‘D’Égypte, j’ai appelé mon fils.’
Alors Hérode, voyant que les mages s’étaient moqués de lui, entra dans une violente fureur. Il envoya tuer tous les enfants jusqu’à l’âge de deux ans à Bethléem et dans toute la région, d’après la date qu’il s’était fait préciser par les mages.
Alors fut accomplie la parole prononcée par le prophète Jérémie :
‘Un cri s’élève dans Rama, pleurs et longue plainte : c’est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas être consolée, car ils ne sont plus.’



Commentaire du jour

Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix [Édith Stein] (1891-1942), carmélite, martyre, copatronne de l'Europe
Méditation pour le 6 janvier 1941 (trad. Source cachée, p. 271)

Les Saints Innocents, pauvres comme le Christ pauvre


Non loin d'Étienne, le premier des martyrs, se tiennent les « flores martyrum », les fleurs des martyrs, les tendres bourgeons arrachés avant d'être mûrs pour s'offrir eux-mêmes. Selon une pieuse tradition, la grâce a devancé le développement naturel de ces enfants innocents et leur a donné la compréhension de ce qui leur arrivait afin de les rendre capables d'un don libre d'eux-mêmes et de leur assurer la récompense réservée aux martyrs. Mais même ainsi, ils ne ressemblent guère au confesseur de la foi parvenue à l'âge d'homme qui s'engage avec un courage héroïque pour la cause du Christ. Livrés sans défense, ils ressemblent bien plus aux « agneaux conduits à l'abattoir » (Is 53,7 ; Ac 8,32).

C'est ainsi qu'ils sont l'image de la plus extrême pauvreté. Ils ne possèdent nul autre bien que leur vie. Et maintenant elle leur est prise aussi et cela s'accomplit sans qu'ils résistent. Ils entourent la crèche pour nous montrer de quelle nature est la myrrhe que nous devons offrir à l'Enfant divin : celui qui veut lui appartenir totalement doit se livrer à lui dans un total dessaisissement de soi-même et s'abandonner au bon vouloir divin comme ces enfants.


Date de publication : 28/12 00:03
MA GRÂCE TE SUFFIT
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







Vous pouvez consulter les sujets.
Vous ne pouvez pas débuter un nouveau sujet.
Vous ne pouvez pas répondre aux messages.
Vous ne pouvez pas modifier vos messages.
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages.
Vous ne pouvez pas créer des sondages.
Vous ne pouvez pas participer aux sondages.
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers à vos messages.
Vous ne pouvez pas publier vos messages sans approbation.
Vous ne pouvez pas utiliser ce type de sujet.
Vous ne pouvez pas utiliser le HTML.
Vous ne pouvez pas utiliser une signature dans vos messages.
Vous ne pouvez pas créer un pdf.
Vous ne pouvez pouvez pas obtenir une page d'impression.

[Recherche avancée]


Couleur liturgique

Temps :

ORDINAIRE

Couleur :

VERT

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !