• Main navigation
Enregistrez-vous...


Parcourir cette discussion :   1 Utilisateurs non enregistré en ligne






DIMANCHE 29 AVRIL
#1
Modérateur
Modérateur


Informations utilisateur
Homélie pour le cinquième Dimanche de Pâques





ÉVANGILE

" «C'est moi le vrai cep, dit Jésus, et mon Père est le vigneron. Il retranche tout sarment qui ne porte pas de fruit en moi ; et il émonde tout sarment qui porte du fruit, afin qu'il en porte davantage. Déjà vous êtes émondés grâce à la parole que je vous ai annoncée. Demeurez en moi, et moi, je demeurerai en vous. Le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne tient au cep. Il en est de même de vous : vous ne pouvez non plus porter du fruit, si vous ne demeurez en moi. Je suis le cep ; vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car, hors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche ; on amasse ces sarments-là, on les jette au feu et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et si mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous arrivera. C'est la gloire de mon Père que vous portiez beaucoup de fruit, et que vous soyez mes disciples.» "


Homélie :

" «C'est moi le vrai cep, dit Jésus, et mon Père est le vigneron. Il retranche tout sarment qui ne porte pas de fruit en moi ; et il émonde tout sarment qui porte du fruit, afin qu'il en porte davantage. Déjà vous êtes émondés grâce à la parole que je vous ai annoncée.» "

Le Seigneur Jésus nous parle aujourd'hui de son Père et de son activité dans le monde. C'est sa mission parmi nous : révéler qui est le Père, nous dire ce qu'il fait et ce qu'il a l'intention de faire conséquemment à nos propres actes. Le Seigneur Jésus veut nous avertir, il veut nous faire comprendre que son Père, s'il veille sur nous comme notre Père à tous, comme celui qui est infiniment bon et infiniment aimable, est aussi celui qui nous juge avec équité, pour notre bien et pour notre profit dans la vie éternelle. Le Père retranche le sarment qui ne porte pas de fruit, et il émonde le sarment qui porte du fruit pour qu'il en porte davantage.

" «Déjà vous êtes émondés grâce à la parole que je vous ai annoncée.» "

La parole de Dieu, celle que le Christ nous adresse quotidiennement par son Eglise, est ce moyen mystérieux par lequel le Père nous donne sa grâce, non seulement pour porter du fruit, un fruit pour la vie éternelle, mais aussi pour être émondés, c'est-à-dire pour être purifiés de toutes nos fautes et de tous nos défauts, surtout ceux qui nous sont les plus habituels. La grâce de Dieu nous fait grandir et restaure en nous la création déchue par le péché originel : par la grâce toute-puissante de Dieu, nous sommes rendus plus conformes à l'image de Dieu qui est en nous depuis la création mais qui a été corrompue par le péché originel. C'est là toute l'oeuvre du Père des miséricordes, l'oeuvre de celui qui a tout créé dans sa Parole, qui est son Fils Jésus.

" «Demeurez en moi, et moi, je demeurerai en vous.» "

Le Seigneur Jésus nous invite à demeurer en lui, et il va le faire à plusieurs reprises dans son discours. C'est dire l'importance de la chose. En effet, si on fait bien attention à toutes ces paroles du Seigneur, on s'apercevra rapidement que Jésus insiste sur ce fait précis : le Seigneur ne demeurera en nous que si préalablement nous demeurons en lui. Il dira donc : " Le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne tient au cep. Il en est de même de vous : vous ne pouvez non plus porter du fruit, si vous ne demeurez en moi." Jésus parle avec ordre : il énonce d'abord le fait que l'Eglise doit demeurer en lui, et ensuite il parle du fait que lui-même est appelé à demeurer dans l'Eglise. Le premier est la condition du second.

" «Je suis le cep ; vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car, hors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche ; on amasse ces sarments-là, on les jette au feu et ils brûlent.» "

La comparaison est belle, et combien proche de la réalité ! Car le fruit de la vigne, c'est le raisin, ce fruit qui sert à faire du vin. Or nous allons précisément participer à la consécration du vin au Sang du Christ, nous allons entendre ces paroles du Seigneur : " Ceci est la coupe de mon Sang !" Ce Sang qui a été répandu et versé pour le pardon de nos péchés et pour nous ouvrir la porte du Ciel ! Ce Sang grâce auquel nous pouvons recevoir la force nécessaire pour échapper au feu destiné à châtier tous ceux qui n'auront pas voulu demeurer dans le Seigneur. Assurément, la vigne est un très beau et magnifique symbole : celui de l'amour et de la miséricorde de Dieu envers tous les hommes !

" «Si vous demeurez en moi, et si mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous arrivera. C'est la gloire de mon Père que vous portiez beaucoup de fruit, et que vous soyez mes disciples.» "

Le Seigneur Jésus nous apprend ce qu'il faut faire pour demeurer en lui. Il faut que ses paroles demeurent en nous, que nous les méditions profondément, afin de faire une seule chose avec elles. Car c'est alors que la Parole de Dieu elle-même viendra en nous pour demeurer et reposer dans notre âme. Alors, si la Parole de Dieu demeure en nous, si nous sommes fils de Dieu dans le Christ, nous pourrons rendre gloire au Père, notre Père, celui qui nous a créés dans son Fils, et ne cesse de nous re-créer en Lui, le Christ, le Seigneur de tout l'univers ! Préparons-nous donc à la communion de ce jour : demandons à la Très Sainte Vierge Marie de recevoir pour nous et avec nous ce grand sacrement, qui nous aidera puissamment à demeurer pour toujours en Dieu !


Chanoine Dr. Daniel Meynen

Date de publication : 29/04 01:11
MA GRÂCE TE SUFFIT
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







Vous pouvez consulter les sujets.
Vous ne pouvez pas débuter un nouveau sujet.
Vous ne pouvez pas répondre aux messages.
Vous ne pouvez pas modifier vos messages.
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages.
Vous ne pouvez pas créer des sondages.
Vous ne pouvez pas participer aux sondages.
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers à vos messages.
Vous ne pouvez pas publier vos messages sans approbation.
Vous ne pouvez pas utiliser ce type de sujet.
Vous ne pouvez pas utiliser le HTML.
Vous ne pouvez pas utiliser une signature dans vos messages.
Vous ne pouvez pas créer un pdf.
Vous ne pouvez pouvez pas obtenir une page d'impression.

[Recherche avancée]


Couleur liturgique

Temps :

Pentecote

Couleur :

ROUGE

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !