• Main navigation
Enregistrez-vous...


Parcourir cette discussion :   1 Utilisateurs non enregistré en ligne






Évangile du 11 janvier
#1
Administrateur
Administrateur


Informations utilisateur

11 janvier : Mercredi de la 1ère semaine du Temps ordinaire



Textes bibliques : Lire


C'est  à Capharnaüm la ville de tous les désordres que Jésus a choisi de commencer son ministère, non pour faire de la morale mais pour annoncer la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu. Il est l'homme de la Parole. Pour lui c'est une urgence absolue. Il s'agit d'ouvrir les cœurs à la vérité sur Dieu. Le grand souci du Christ c'est de délivrer les hommes de leurs erreurs, de prêcher l'évangile de dire que le règne de Dieu est là et qu'il faut se convertir.

Un deuxième point de la journée de Jésus c'est sa lutte contre le mal. En quittant la synagogue où il vient d'enseigner, Jésus se dirige vers la maison de Pierre. Il y guérit la belle-mère de Pierre qui était abattue par une forte fièvre. Puis, le soir venu, on amène à Jésus tous les malades. Le Christ ne se contente pas de belles paroles. Il s'attaque au mal dont souffrent les hommes, le mal physique et le mal moral. Sa mission est de libérer l'homme de tout ce qui l'empêche de vivre pleinement.

Après avoir été l'homme de la Parole et de la lutte contre le mal, Jésus se retire pour prier longuement. Il prend du temps pour être avec son Père. Il nous fait comprendre qu'il ne peut y avoir de véritable évangélisation sans ce contact régulier avec le Père dans la prière et surtout dans l'Eucharistie. C'est là que nous puisons la force nécessaire pour la mission que le Christ nous confie.

Voilà donc ces trois aspects de la journée de Jésus : son enseignement, sa lutte contre la mal et sa prière. C'est sur ce chemin que nous sommes invités à nous mettre en route avec lui. Nous sommes engagés, nous aussi, dans les mêmes étapes que lui : témoigner par la parole, témoigner par l'engagement au service de celui qui souffre, et enfin confier tout cela au Seigneur dans la prière.



Date de publication : 10/01 18:44
Cliquez pour afficher l
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Évangile du 11 janvier
#2
Modérateur
Modérateur


Informations utilisateur
Homélie

"Aussitôt sortis de la synagogue, ils allèrent, avec Jacques et Jean, dans la maison de Simon et d’André.

Or, la belle-mère de Simon était au lit, elle avait de la fièvre. Aussitôt, on parla à Jésus de la malade. Jésus s’approcha, la saisit par la main et la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait. Jésus, au début de sa vie publique, par sa manière d’être, nous enseigne un renouveau. Il oriente notre attitude, notre manière d’être, et il nous aide à regarder notre vie dans sa réalité. Il nous donne de l’habiter autrement, dans la relation avec notre Père. Il nous est bon, avec lui, de reprendre notre respiration pour le contempler. Sa parole, sous l’action de l’Esprit Saint, nous plonge dans le silence, sans nous y enfermer. « En quittant la synagogue, » avec Jacques et Jean, se rend à la maison de Simon et d’André. Jésus prend en compte l’essentiel de ce qui fait notre vie. Les relations familiales, les maladies de toutes sortes. Il saisit par la main la belle-mère de Simon qui était au lit avec de la fièvre, il la fit lever. Jésus désire le meilleur pour nous en toutes les situations de notre vie. Il élargit chaque jour le champ de notre mission et de notre témoignage. Jésus libère chacune et chacun de ce qui l’entrave pour qu’il puisse prendre sa place dans la communauté.

"Le soir venu, après le coucher du soleil, on lui amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal ou possédés par des démons. La ville entière se pressait à la porte. Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies, et il expulsa beaucoup de démons ; il empêchait les démons de parler, parce qu’ils savaient, eux, qui il était. C’est pour Jésus une journée fatigante au service des malades et des possédés. Il vit intensément sa Mission de Sauveur dans son union avec le Père qui l’envoie. Jésus est en solidarité avec l’humanité qu’il vient sauver. Vrai homme devant Dieu, réelle¬ment Fils de Dieu dans la foule des hommes, il vient au secours de chacun. On lui emmène tous les malades ! Toute la ville est là, cherchant secours. Jésus fait beaucoup de guérisons, il chasse les esprits mauvais. La santé et la sécurité reviennent dans cette ville. Les « démons » semblent savoir qui il est ! Dans la mesure où grandit notre union avec Jésus vivant, il remodèle notre vie. Notre cœur est renouvelé grâce à cette double communion avec son Père et avec nous. C’est l’expression spontanée de son être de Sauveur. De lui, nous apprenons cette communion avec le Père et le service de nos frères.

"Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait. Simon et ceux qui étaient avec lui partirent à sa recherche. Ils le trouvent et lui disent : « Tout le monde te cherche. » Jésus leur dit : « Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Évangile ; car c’est pour cela que je suis sorti. » Et il parcourut toute la Galilée, proclamant l’Évangile dans leurs synagogues, et expulsant les démons. Jésus éveille l’aurore. Tourné vers Dieu, il accueille la lumière du jour nouveau. C’est parce qu’il est livré totalement au Père, dans une prière silencieuse, que Jésus prend soin de tous ceux qui le réclament. C’est parce qu’il vit dans le Père qu’il peut, sans lassitude, aller chaque jour, vers ceux qui viennent vers lui. Chaque jour Jésus nous montre le Père et nous manifeste son Nom. A sa suite nous entrons dans une vraie prière filiale, les mains ouvertes et le cœur libre. « Tout le monde te cherche. » C’est une tentation pour nous de croire que quelques petites choses représentent le tout de notre existence. Notre solitude, comme celle du Christ, est « solitude » dans le silence de l’Amour infini de Dieu. Le même Esprit Saint nous fait tomber en prière, pour ranimer en nous les dons de l’enfant de Dieu. Nous sommes alors libre de continuer notre mission dans les mains du Père.

[b]Nous demandons la grâce d’être docile à l’action du Père !

Père Gilbert ADAM[/b]

Date de publication : 11/01 02:37
MA GRÂCE TE SUFFIT
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Évangile du 11 janvier
#3


Informations utilisateur
Parce que Jésus a souffert jusqu'au bout sa passion, il est capable de porter secours à tous ceux qui souffrent, à ceux qui subissent une épreuve.

Rendons grâce au Seigneur car il est bon, car éternel est son Amour.

Date de publication : 11/01 18:22
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Évangile du 11 janvier
#4
Ami NDP
Ami NDP


Informations utilisateur
Seigneur je vais être davantage réceptive a ta parole. En effet tu es tout amour et Tu fais uniquement le bien car tu ne sais faire que cela.

Date de publication : 14/01 09:18
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







Vous pouvez consulter les sujets.
Vous ne pouvez pas débuter un nouveau sujet.
Vous ne pouvez pas répondre aux messages.
Vous ne pouvez pas modifier vos messages.
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages.
Vous ne pouvez pas créer des sondages.
Vous ne pouvez pas participer aux sondages.
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers à vos messages.
Vous ne pouvez pas publier vos messages sans approbation.
Vous ne pouvez pas utiliser ce type de sujet.
Vous ne pouvez pas utiliser le HTML.
Vous ne pouvez pas utiliser une signature dans vos messages.
Vous ne pouvez pas créer un pdf.
Vous ne pouvez pouvez pas obtenir une page d'impression.

[Recherche avancée]


Couleur liturgique

Temps :

Ordinaire

Couleur :

Vert

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !