• Main navigation
Enregistrez-vous...


Parcourir cette discussion :   1 Utilisateurs non enregistré en ligne






DIMANCHE 6 MAI
#1
Modérateur
Modérateur


Informations utilisateur
Homélie pour le sixième Dimanche de Pâques - Année B - Jn. 15, 9-17



Évangile


" «Comme le Père m'a aimé, dit Jésus, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous observez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, tout comme j'ai moi-même observé les commandements de mon Père et je demeure dans son amour. Je vous ai parlé de la sorte, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit dans sa plénitude.»

" «Voici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ignore ce que fait son maître ; je viens de vous appeler amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père. Ce n'est pas vous qui m'avez choisi ; c'est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez porter du fruit, et un fruit permanent ; alors tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l'accordera. Ce que je vous ordonne, c'est de vous aimer les uns les autres.» "


Homélie :

" «Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.» "

L'Ascension du Seigneur est proche. Nous allons la célébrer jeudi prochain. C'est pourquoi l'Eglise nous propose aujourd'hui un évangile qui nous parle de l'amour de Dieu et du prochain. Car, au Ciel, là où le Seigneur repose pour l'éternité, il n'y a que l'amour, l'amour sans borne, sans mesure, l'amour toujours et sans fin. Mais il s'agit d'un amour saint et pur, un amour toujours céleste et détourné de toutes les convoitises de la terre. C'est de cet amour-là que le Seigneur veut nous parler en ce jour. Il veut nous dire ce qu'est l'amour du Père, il veut nous faire comprendre ce qu'est son amour en disant : " Demeurez dans MON amour."

" «Si vous observez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, tout comme j'ai moi-même observé les commandements de mon Père et je demeure dans son amour.» "

Il y a une progression dans les faits, des étapes à respecter : il faut d'abord observer les commandements de Dieu pour pouvoir demeurer ensuite dans son amour. L'un est la condition de l'autre. Il faut d'abord reconnaître que Dieu est notre Maître, que c'est lui qui est le Seigneur et qu'il nous commande comme notre Chef. Alors, dans la mesure où nous lui obéissons, nous pourrons demeurer dans son amour, et donc ne faire qu'un avec lui. Notre communion au Seigneur dans l'amour du Père dépend de notre obéissance à sa volonté souveraine et à ses ordres qui sont transmis par son Eglise.

" «Je vous ai parlé de la sorte, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit dans sa plénitude.» "

Quand nous pensons à l'obéissance, nous ne sommes pas toujours dans la joie, car l'obéissance peut être contraignante. Mais, si nous avons la bonne présence d'esprit de nous souvenir du Seigneur qui nous attend au Ciel, dans son amour, alors la joie apparaît : nous apercevons déjà le fruit et le résultat de notre obéissance à la loi de Dieu, et nous en sommes déjà contents. Et quand, finalement, l'épreuve de l'obéissance est passée, c'est alors le moment de la joie parfaite, de la joie dans toute sa plénitude, celle qui est le partage des élus du Ciel ! " Je vous ai parlé de la sorte, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit dans sa plénitude."

" «Voici mon commandement : Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.» "

Voilà la plus grande preuve d'amour : donner sa vie pour ceux qu'on aime ! Le Seigneur l'a fait avant nous, et il nous invite à faire comme lui, s'il le fallait. Jésus est passé par l'épreuve de la Croix, car il aime son Père pour toujours et à jamais, et car il nous aime dans son Père de toute éternité. Jésus aime son Père, et Jésus nous aime depuis toujours. Mais il fallait que cet amour soit crucifié sur le bois de la Croix, car le péché originel avait défiguré l'image de Dieu qui était parfaite dans l'homme lors de sa création. Depuis le péché d'Adam, l'amour de Dieu et des hommes, pour être parfait, passe nécessairement par la Croix du Calvaire ! A la limite, c'est dans la Croix elle-même que l'amour arrive à la joie parfaite : " Quand vous en serez venu à ce point de perfection que les peines vous sembleront douces et agréables pour l'amour de Jésus-Christ, vous pourrez vous estimer heureux, car vous aurez trouvé le Paradis sur la terre." (Imitation de Jésus-Christ, Livre 2, chapitre 12)

" «Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ignore ce que fait son maître ; je viens de vous appeler amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père.» "

Quand le serviteur exécute ce que lui commande son maître, ce serviteur ne connaît pas exactement tout ce que sait son maître : dans l'obéissance, il y a toujours quelque chose que l'on ne comprend pas, et qu'il faut accepter ainsi. C'est le principe même de l'obéissance. Mais quand nous avons passé l'épreuve de l'obéissance à la loi de Dieu et que, alors, nous sommes unis à Dieu dans l'amour, nous ne sommes plus ignorants de ce que fait le Seigneur, car Jésus est la Parole même de Dieu, il est toute l'expression de ce qu'il sait depuis toujours et à jamais. Ainsi, dans l'amour de Dieu, nous devenons amis de Dieu, participant de sa propre connaissance, sachant ce qu'il fait, pénétrant - pour ainsi dire - le Mystère même de Dieu.

" «Ce n'est pas vous qui m'avez choisi ; c'est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez porter du fruit, et un fruit permanent ; alors tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l'accordera. Ce que je vous ordonne, c'est de vous aimer les uns les autres.» "

Le Seigneur Jésus nous donne son commandement à lui, le sien propre : " Ce que je vous ordonne, c'est de vous aimer les uns les autres." Retenons bien cette parole du Seigneur. Nous l'avons déjà entendue souvent. Il nous la redit en ce jour, peu de temps avant de célébrer son Ascension dans le Ciel. Tournons notre esprit vers le Seigneur qui nous attend là où il repose, dans l'amour de son Père. Demandons à la Très Sainte Vierge Marie de nous y aider durant cette célébration dominicale. C'est Elle qui nous conduira sur le chemin du véritable amour de Dieu et des hommes !
________________________________________
Père Daniel Meynen


Date de publication : 05/05 23:53
MA GRÂCE TE SUFFIT
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







Vous pouvez consulter les sujets.
Vous ne pouvez pas débuter un nouveau sujet.
Vous ne pouvez pas répondre aux messages.
Vous ne pouvez pas modifier vos messages.
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages.
Vous ne pouvez pas créer des sondages.
Vous ne pouvez pas participer aux sondages.
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers à vos messages.
Vous ne pouvez pas publier vos messages sans approbation.
Vous ne pouvez pas utiliser ce type de sujet.
Vous ne pouvez pas utiliser le HTML.
Vous ne pouvez pas utiliser une signature dans vos messages.
Vous ne pouvez pas créer un pdf.
Vous ne pouvez pouvez pas obtenir une page d'impression.

[Recherche avancée]


Couleur liturgique

Temps :

Pentecote

Couleur :

ROUGE

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !