• Main navigation
Enregistrez-vous...


Parcourir cette discussion :   1 Utilisateurs non enregistré en ligne






DIMANCHE 4 MARS
#1
Modérateur
Modérateur


Informations utilisateur
"La Pâques des Juifs approchait, et Jésus monta à Jérusalem. Dans le temple,
il trouva les marchands de bœufs, de moutons et de pigeons et les installations
des changeurs. Il fit un fouet de cordes et les chassa tous du temple ainsi que
les moutons et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs et renversa
leurs comptoirs. Il dit aux marchands de pigeons : «Otez cela d'ici ; ne faites pas
de la maison de mon Père un bazar de trafic.» Ses disciples se rappelèrent alors
qu'il est écrit : "Le zèle de ta maison me dévore" (Ps 68, 10).

"Les Juifs intervinrent alors : «Pour agir de la sorte, dirent-ils, quel signe nous
donnes-tu ?» Jésus répondit : «Détruisez ce temple, et en trois jours je le
relèverai.» Les Juifs repartirent : «On a mis quarante-six ans à bâtir ce temple,
et toi, en trois jours, tu le relèveras ?...» Mais il parlait du temple de son corps.
Aussi, lorsqu'il fut ressuscité des morts, ses disciples se rappelèrent ce qu'il avait
dit là, et ils ajoutèrent foi à l'Ecriture et à la parole de Jésus.

"Pendant que Jésus célébrait à Jérusalem la fête de Pâques, bien des gens crurent
en lui, à la vue des miracles qu'il opérait. Mais Jésus ne se fiait point à eux, parce
qu'il les connaissait tous et n'avait besoin d'être renseigné sur personne ; car il
savait, lui, ce qu'il y a dans l'homme."

Homélie :

"La Pâques des Juifs approchait, et Jésus monta à Jérusalem. Dans le temple, il
trouva les marchands de bœufs, de moutons et de pigeons et les installations des
changeurs. Il fit un fouet de cordes et les chassa tous du temple ainsi que les
moutons et les boeufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs et renversa
leurs comptoirs. Il dit aux marchands de pigeons : «Otez cela d'ici ; ne faites pas
de la maison de mon Père un bazar de trafic.» Ses disciples se rappelèrent alors
qu'il est écrit : "Le zèle de ta maison me dévore" (Ps 68, 10)."

Jésus chasse les vendeurs du Temple : un épisode bien connu de la vie du
Seigneur ! De la volonté même du Christ, cette action de nettoyage a une double
signification : naturelle et surnaturelle. La signification naturelle concerne le
Temple matériel, l'édifice flambant neuf qui vient juste d'être reconstruit. La
signification surnaturelle est d'ordre mystique : elle concerne le Corps mystique
du Christ, le vrai Temple de Dieu, vivifié par l'Esprit, "pierre vivante" (1 P 2, 4)
pour la gloire du Père. Cette deuxième signification est bien sûr la plus
importante, celle dont Jésus parle lorsqu'il dit que le Temple est "la maison de
mon Père" (Jn 2, 16). Ce que Saint Jean commente ensuite, disant que Jésus
"parlait du Temple de son corps" (Jn 2, 21).

Jésus a eu tout à fait raison de chasser les vendeurs du Temple. Il ne fallait pas
transformer la Maison de Dieu en un "bazar de trafic" ! Mais il était plus
important pour lui de mettre l'accent sur le Temple spirituel, ce Temple de
l'Esprit qu'est son Corps mystique. C'est de ce Temple-là qu'il faut surtout
chasser les vendeurs et les trafiquants ! Car, tous, un jour ou l'autre, nous
transformons notre propre corps, non plus en Temple de l'Esprit, mais bien en
"bazar de trafic" ! Regardons notre passé : combien de fois n'avons-nous pas
offensé Dieu en lui préférant telle ou telle créature ? Combien de fois n'avons-
nous pas préféré notre propre excellence à celle de Dieu ? Que de péchés
d'orgueil, de jalousie, de convoitise, de concupiscence ! Sans parler de tous ces
péchés par lesquels nous avons transformé notre propre corps en un cloaque
immonde : désir impur, regard coupable, masturbation, adultère, contraception,
avortement, et j'en passe...

Notre corps est le temple de l'Esprit ! Quelle merveille ! Quel Mystère surtout !
Prenons soin d'en chasser tous les vendeurs et les trafiquants ! Demandons
humblement à Dieu la grâce de protéger notre corps contre tous les dangers
qui le guettent ! Veillons sur notre corps : il doit être asservi à l'âme et être
spiritualisé par elle. Si nous faisons ainsi, nous veillerons tous et chacun au
Corps mystique du Christ, qui est l'Eglise. Plus notre corps est saint, plus
l'Eglise est puissante et forte de l'Esprit de Dieu. Sainte Jeanne d'Arc disait
que ce sont les péchés mortels qui font perdre les batailles. Si cela est vrai du
combat contre les hommes, cela vaut encore plus pour le combat de la foi contre
les puissances du Mal !

"Les Juifs intervinrent alors : «Pour agir de la sorte, dirent-ils, quel signe nous
donnes-tu ?» Jésus répondit : «Détruisez ce temple, et en trois jours je le
relèverai.» Les Juifs repartirent : «On a mis quarante-six ans à bâtir ce temple,
et toi, en trois jours, tu le relèveras ?...» Mais il parlait du temple de son corps.
Aussi, lorsqu'il fut ressuscité des morts, ses disciples se rappelèrent ce qu'il avait
dit là, et ils ajoutèrent foi à l'Ecriture et à la parole de Jésus."

Un temps est venu où le Christ est mort et que, ensuite, il est ressuscité,
prouvant ainsi à tous, et d'abord à ses disciples, d'une manière définitive, qu'il
est véritablement l'envoyé de Dieu, et Dieu lui-même. Cette fois-là, les hommes
ont cru fermement, d'une manière absolue et sans défaillance aucune, que le
Messie de Dieu était venu parmi eux. Un temps viendra aussi, et sans doute
est-il proche, où le Corps mystique du Christ (l'Eglise) semblera mort, mais que,
ensuite, il paraîtra ressuscité, prouvant pareillement à tous, d'une manière
claire, que le Messie qui est déjà venu doit revenir bientôt.. Si Jésus donna un
signe manifeste pour convaincre ses disciples de sa première venue, sans aucun
doute donnera-t-il au monde un autre signe, semblable au premier, pour
convaincre ceux qui croient en lui que son retour est pour bientôt.

Tout cela peut sembler incroyable ? Admettons. Mais les Juifs, non pas
seulement les simples gens, mais aussi, et surtout, les grands dignitaires, et
parmi eux, le Grand-Prêtre en personne, ont-ils cru à ce que disait Jésus ?
Rebâtir le Temple en trois jours ! Quelle farce ! Quoi de plus drôle et de plus
farfelu ! Non, vraiment, c'en était trop ! Les Juifs ne pouvaient pas se retenir
de rire ! Et pourtant... Jésus ressuscita, tout juste trois jours après sa mort !
Morale : "Qui rira bien, rira le dernier !"

"Pendant que Jésus célébrait à Jérusalem la fête de Pâques, bien des gens
crurent en lui, à la vue des miracles qu'il opérait. Mais Jésus ne se fiait point
à eux, parce qu'il les connaissait tous et n'avait besoin d'être renseigné sur
personne ; car il savait, lui, ce qu'il y a dans l'homme."

Jésus, qui est Dieu, sait ce qu'il y a dans l'homme ! Dieu a créé notre âme au
moment de notre conception dans le sein de notre mère : il en connaît tous les
recoins, rien ne lui échappe. C'est très beau, c'est magnifique ! Nous vivons
sans cesse sous le regard de Dieu ! Jésus sait donc en qui il peut avoir lui-
même confiance. Connaissant toutes nos intentions, il s'adresse à nous par
ses anges afin de nous guider sur le chemin du salut. Si jamais nous faisons
fausse route, il nous en avertit, d'une manière ou d'une autre.. A nous d'être
attentifs au souffle de l'Esprit !

Que la Très Sainte Vierge Marie nous aide à vivre en vrais fils adoptifs de
Dieu, mettant notre corps au service de toute l'Eglise, afin que la sainteté
de l'un devienne le partage de tous !



*

Que Dieu vous bénisse, par Marie !

Chanoine Dr. Daniel Meynen



Date de publication : 04/03 01:17
MA GRÂCE TE SUFFIT
Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







Vous pouvez consulter les sujets.
Vous ne pouvez pas débuter un nouveau sujet.
Vous ne pouvez pas répondre aux messages.
Vous ne pouvez pas modifier vos messages.
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages.
Vous ne pouvez pas créer des sondages.
Vous ne pouvez pas participer aux sondages.
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers à vos messages.
Vous ne pouvez pas publier vos messages sans approbation.
Vous ne pouvez pas utiliser ce type de sujet.
Vous ne pouvez pas utiliser le HTML.
Vous ne pouvez pas utiliser une signature dans vos messages.
Vous ne pouvez pas créer un pdf.
Vous ne pouvez pouvez pas obtenir une page d'impression.

[Recherche avancée]


Couleur liturgique

Temps :

Pâques

Couleur :

BLANC

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !