• Main navigation
Enregistrez-vous...

Un mois consacré aux défunts

Publié par jonathan le 13/11/2013 11:40:00 (1908 lectures)

Le mois de novembre est traditionnellement consacré à la prière pour les défunts. Ils font partie de notre vie, de notre histoire.

Leur départ a été pour nous une séparation douloureuse. Beaucoup ont de la peine à s’en remettre ; pensons à la douleur de ces parents qui ont vu partir leur enfant dans un accident, une maladie, une mort violente…

Pour d’autres cela s’est passé d’une manière plus paisible. C’est ce qui arrive quand on sait qu’un défunt a vécu toute sa vie pour cette rencontre avec le Seigneur.

Lire la suite



Prier pour les défunts, c’est raviver notre espérance face à la réalité mystérieuse de la mort. Nous nous rappelons que la résurrection de Jésus nous ouvre un chemin. Avec lui nous sommes sûrs de triompher de la mort et du péché, dès maintenant et pour l’éternité.

Cette prière nous invite également à réfléchir sur notre vie et à voir ce qui en fait la valeur. La seule chose qui en restera c’est notre amour pour Dieu et pour tous nos frères. Tout ce que nous aurons fait au plus petit d’entre les siens c’est à lui que nous l’aurons fait. « Dis-moi quel est ton amour et je te dirai qui tu es. » (Jean Paul II)

Pour nous chrétiens, la mort est un passage vers le monde de Dieu. Voici un texte de Mgr Rabine qui nous le dit autrement :


« Une des formes les plus saisissantes de la mort m’a toujours semblé être celle-ci : un bateau s’en va : il va quitter notre rive. Pour nous qui sommes sur cette rive, nous voyons les passagers du bateau qui nous quittent. Cela nous rend tristes. Mais pour ceux qui sont de l’autre côté, quelle joie de les voir arriver. Et pour ceux qui sont partis, après la tristesse des adieux à ceux qu’ils aiment et qui les aiment, quel bonheur de découvrir enfin ces horizons infinis, horizons infiniment plus beaux que ceux qu’ils ont laissé ici sur notre rive. Et voilà qu’en pensant au bonheur qui les attend, nous oublions notre tristesse, notre peine et que nous nous réjouissons de les savoir plus heureux qu’ici. Notre rive à nous c’est la terre. L’autre rive où ils parviennent c’est le ciel. C’est ça la mort. Il n’y a pas de morts mais des vivants sur les deux rives. » Mgr Joseph Rabine (D’une rive à l’autre)

Tout au long de ce mois de Novembre, nous accompagnerons nos défunts de notre prière fraternelle. Nous penserons aussi à le remercier de ce qu’ils ont été pour nous. C’est en effet grâce à eux que nous sommes devenus ce que nous sommes. Et surtout, nous lui laisseront le Christ entrer dans notre vie car il veut nous aider à faire de notre vie une marche vers ce que l’Évangile appelle le « Royaume de Dieu. »

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Autres articles
01/01/2018 20:30:00 - Horoscope chrétien, biblique et éternel !
22/12/2017 20:10:00 - Lettre au Père Noël
11/12/2017 10:40:00 - Conte de Noël
06/12/2017 16:50:00 - Fête de l'immaculée Conception
30/11/2017 09:30:00 - "En Avent" vers Noël
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
christiane
Posté le: 13/11/2013 12:51  Mis à jour: 13/11/2013 16:28
Ami NDP
Inscrit le: 02/11/2013
De: La Tour de Salvagny
Contributions: 4697
 Nos défunts

Je voudrais juste ajouter qu ils faut vraiment AIMER durant la vie, ceux qui deviendront nos defunts. Combien je regrette d'avoir vécu à côté de mon papa, au lieu d' avoir vécu AVEC lui. Et je suis persuadée que mes parents sont maintenant au Ciel.

jonathan
Posté le: 13/11/2013 16:29  Mis à jour: 13/11/2013 16:29
Engagé
Inscrit le: 28/10/2013
De:
Contributions: 604
 Re: Nos défunts

Oui, c'est vrai, on se dit qu'on ne les a pas assez aimés

Couleur liturgique

Temps :

ORDINAIRE

Couleur :

VERT

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !