Apprendre à méditer en pleine conscience ? Le guide complet

Êtes-vous en proie au stress, l’angoisse ou avez-vous du mal à vous concentrer ? Dans ces situations, la méditation de pleine conscience peut s’avérer un excellent moyen pour stimuler votre capacité de créativité et booster votre degré de concentration.

Comment apprendre alors à méditer en pleine conscience ?

Choisissez un lieu et mettez- vous à l’aise

Pour apprendre à pratiquer la méditation de pleine conscience et bénéficier de ses vertus, il vous faut du temps, mais surtout du calme.

Apprendre à méditer en pleine conscience Le guide complet

Pour cela, choisissez un lieu où vous ne serez pas distrait par le bruit ou interrompu dans votre méditation.

Cet endroit doit vous procurer une sensation de paix et de bien-être.

Vous pourriez créer à cet effet un espace qui soit dédié à cet exercice.

Placez-y quelques objets apaisants comme des fleurs ou des de magnifiques images inspirantes.

Une fois que vous avez aménagé cet endroit, mettez-vous à l’aise.

Vous devez rester immobile pendant un bon moment, il est donc important que vous adoptiez une position assez confortable.

À cet effet, essayez différentes postures.

Position assisse avec les jambes croisées, position allongée ou encore que vous soyez debout, trouvez la position que vous trouvez la plus naturelle possible.

Pour cela, vous pouvez vous documenter avec l’émission ARTE : les étonnantes vertus de la méditation.

Commencez votre méditation en prenant quelques instants de respirations profondes

Au début de votre apprentissage, vous pourriez être confronté à une difficulté : comment se détacher des évènements qui se déroulent dans votre vie.

Si par exemple, vous avez passé une journée difficile, vous risquez d’être inondé par des pensées négatives et vous inquiétez des situations qui pourraient se réaliser dans l’avenir.

Ne vous inquiétez pas et n’essayez pas de ressasser ces pensées.

Concentrez-vous plutôt sur votre posture, le temps de permettre à votre esprit de se mettre en condition.

Concentrez-vous maintenant sur votre respiration pendant que vous inspirez.

Portez votre attention sur la sensation que vous avez au bout de votre nez pendant votre inspiration.

Ressentez la manière dont chaque inspiration dilate vos pouvons, la façon dont l’air se dirige vers votre bouche à chaque expiration.

Commencez à faire durer chaque respiration et à lui accorder une certaine profondeur.

En effet, plus votre respiration est profonde, plus elle favorise la relaxation de votre corps et de votre esprit.

Observez vos pensées et vos émotions

Il s’agit ici de vous positionner en tant qu’observateur des pensées qui naissent et disparaissent sans porter aucun jugement de valeur.

En effet, la méditation de la pleine conscience consiste à porter toute votre attention et votre regard sur le moment présent.

Il ne s’agit donc pas d’essayer de fuir les pensées qui pourraient surgir, de faire le vide dans votre esprit, mais plutôt les laisser se défiler sans pour autant s’y attarder.

Notez-les sans les juger.

Il en est de même pour vos sensations.

Pendant votre méditation, il est possible que vous soyez animé par des sentiments d’angoisse, d’inconfort ou des sensations apportées par vos organes de sens (toucher, l’ouïe, le gout…).

Comme nous l’avons dit pour les pensées, notez ces émotions, ne cherchez pas à les contrôler et laissez-les partir.

Ne vous culpabilisez surtout pas et puis recentrez votre esprit dans l’instant présent.

Appliquez-vous de façon quotidienne

Pour assimiler correctement la méditation de la pleine conscience, il faut de la pratique.

Intégrez donc cet excellent exercice dans vos tâches quotidiennes.

Par exemple, vous pourriez pratiquer la marche en pleine conscience.

Allez vous promener, si possible en marchant pieds nus.

Concentrez votre esprit sur les bienfaits que vous ressentez en marchant.

Remarquez l’étirement de vos muscles, sentez-les bouger, puis ralentissez le rythme de vos pas de manière à porter toute votre attention sur vos mouvements.

Vous pouvez également écouter une bonne musique de relaxation.

Progressez étape par étape et avec le temps, vos tâches quotidiennes, les plus banales aux plus sérieuses vont s’avérer des occasions de méditation de pleine conscience.

Avec une forte motivation, vous y parviendrez.

En clair, il n’est pas si complexe d’effectuer la méditation pleine conscience.

Il vous suffit de pratiquer ces astuces.


Articles connexes :

Comment gérer une crise de fibromyalgie grâce à la sophrologie ?

Purification énergétique : est-ce que le gros sel est efficace ?