Comment soigner une candidose chronique ?

Bien que répandue, la candidose est une affection mal diagnostiquée et souvent difficile à éradiquer.

À l’origine d’une fatigue chronique, d’une prise de poids inexpliquée, ou encore d’un trouble de l’humeur, de douleurs et de troubles digestifs, la candidose se présente comme une maladie du mode de vie.

La candidose : qu’est-ce que c’est ?

La candidose est une maladie causée par la prolifération anormale d’un champion normé candida albicans.

Comment soigner une candidose chronique

Ce champion loge principalement dans l’intestin d’une personne en bonne santé.

Cependant, il peut se répandre dans tout le système digestif et puis passer dans d’autres organes.

Lorsque le candida albicans se développe de façon excessive, il peut conduire à une vulnérabilité du système immunitaire.

Rendant ainsi l’organisme plus perméable aux infections à répétition.

Elle peut causer par exemple des mycoses cutanées ou vaginales, des dermites de la peau ou alors un muguet buccal.

En dehors de ces infections, le développement de la candidose peut entraîner des allergies respiratoires ou des intolérances alimentaires.

Vous pouvez, à cet effet, obtenir plus d’infos sur copmed.fr.

Comment lutter contre la candidose ?

Plusieurs traitements permettent de soigner une candidose chronique.

L’acide caprylique

Il s’agit d’un acide gras que l’on peut retrouver dans la noix de coco ou dans l’huile de palme par exemple.

Pour obtenir des résultats efficaces, il est conseillé de prendre l’acide caprylique sous forme de capsules gastro-résistantes.

En effet, pris sous cette forme, l’acide caprylique est plus efficace que lorsqu’il est utilisé sous une forme liquide.

À défaut, il est possible d’utiliser des antifongiques médicamenteux comme la nystatine.

Toutefois, selon des études, l’arrêt de la nystatine est susceptible de conduire à une nouvelle prolifération du candida albicans, contrairement à l’acide fongique qui semble ne pas affecter la croissance de la flore intestinale.

Les huiles essentielles antifongiques

Les huiles essentielles ont une action antifongique et antibactérienne.

Utilisées à bonne dose, elles parviennent à lutter efficacement contre la candidose.

Pour cela, il est recommandé de demander l’avis d’un pharmacien ou d’un médecin quant au choix des huiles essentielles à utiliser.

Vous pouvez également recourir à un aromathérapeute qui se chargera de vous indiquer le type d’huile essentielle ainsi que la dose nécessaire.

Cette précaution est importante, car certaines huiles essentielles peuvent se révéler très dangereuses.

Notamment lorsqu’elles sont mal utilisées.

Soulignons qu’il est déconseillé de prendre en bouche des huiles essentielles pures.

L’huile végétale d’origan

Parmi les traitements conseillés, on retrouve l’huile d’origan.

Elle est reconnue pour avoir des propriétés antifongiques et antibactériennes.

Les probiotiques

En sus de ces traitements, il est important de recourir aux probiotiques afin de retrouver une flore intestinale saine et équilibrée.

En effet, les probiotiques permettront de réensemencer la flore intestinale détruite par la prolifération du candida albicans.

Ils sont donc à utiliser en deuxième phase du traitement et pas avant.

Cela, afin de garantir leur efficacité.

Rééducation alimentaire

Pour parvenir à un résultat durable, il est important de prendre des mesures hygiéno-diététiques.

Étant donné que le candida albicans survient dans un milieu acide, il est nécessaire de corriger son alimentation afin d’alcaliniser le milieu.

Autres remèdes contre le candida albicans

Pensez à consommer de l’ail.

Grâce à ses propriétés antibactériennes, l’ail pourra détruire le biofilm et désinfecter la flore intestinale.

Vous pouvez le consommer cru ou vous procurer des capsules d’ail frais.

L’utilisation d’extrait de pépins de pamplemousse est également recommandée.

En effet, l’extrait de pépins de pamplemousse est reconnu pour avoir des propriétés antibactériennes et antifongiques très efficaces.

À ce titre, il fait partie des meilleurs antibiotiques naturels.

De plus, il est primordial de réduire voire d’éliminer les sucres raffinés de son alimentation.

Les aliments ayant une forte concentration en levure ou en fermentation sont également à proscrire.

Les aliments comme les fromages fermentés, les pâtisseries ou encore les boissons alcoolisées sont donc à éviter.

Il est important de noter que le recours à des traitements médicamenteux dépendra du type de candidose à traiter.


Articles connexes :

Dépression et sentiment de solitude permanent : que faire ?