Bandeau Ordinaire_2000_594

Si vous souhaitez accéder aux forums en tant que visiteurs, il ne vous suffit que de cliquer dans le menu sous le bandeau (grande image verte) sur «  Forums ».
Le menu ressemble à ça.

Accueil       Article       Forums       Liens utiles       Le site       Questions pratiques

 

En revanche si vous souhaitez participer en tant que membre pour répondre à un sujet ou pour poster un nouveau sujet, il n’y a que deux options :

  1. Être inscrit
  2. Être connecté.

Pour la première option, il faut cliquer sur le bouton vert :

Inscription


Quant au détail de celle-ci, vous référer à Questions pratiques dans le menu :

 Je ne sais pas m’inscrire sur le site

Une fois que vous êtes inscrit, « c’est pour la vie », et à chaque retour sur le site, il ne vous suffira plus que d’utiliser la seconde option.

Cette seconde option, c’est de vous connecter.

À ce sujet si vous avez des difficultés, je vous renvoie à questions pratiques dans le menu :

Comment se connecter

Cette démarche accomplie, il ne vous suffit plus que de cliquer sur le lien « Forums » dans le menu (voir description du menu plus haut).

Vous atterrissez sur une nouvelle page et il vous faut descendre au dessous de l’espèce de vague bleu, pour enfin apercevoir le menu des forums ainsi que ceux-ci.

Ces forums se divisent pour le visiteur en trois grandes catégories :

    1. Forum général
    2. Vie en Église
    3. Humour

Chacune de ces catégories, a, un ou plusieurs forums.
Il y a une catégorie de plus que le visiteur ne verra pas mais le membre connecté si :

                 4. Forum des Participants

Pour le fonctionnement de ceux-ci, ce n’est pas bien compliqué.
Le membre connecté clique sur l’un des multiples forums auquel il souhaite ou lire ou participer. Celui-ci s’ouvre.

1. Si le membre désire répondre à un sujet :

  • Il suffit d’aller tout en bas de la page, sous, ou le message, ou, la dernière réponse, pour y trouver une zone de texte intitulé « Laisser une réponse » dans laquelle il pourra écrire.

2. Si le membre désire par contre créer un nouveau sujet :

  1. il faut cliquer sur le titre du forum choisi.
  2. Sur la page qui s’ouvre, il y aura « AJOUTER UN TOPIC». Cliquer sur ce lien et une nouvelle fenêtre s’ouvre avec un genre de petit traitement de texte.
  3. Intituler le titre de votre nouveau sujet dans la zone de texte nommée « Entrer le titre ici ».
  4. Écrire le corps de votre sujet dans la grande zone de texte.
  5. Une fois terminé et formaté votre texte à votre convenance, il ne reste plus qu’à cliquer sur le bouton bleu « AJOUTER UN TOPIC».

Et voilà vous êtes devenu un professionnel du post sur ces forums et vous participez à rendre ce site actif. Merci.

Se connecter avec vos identifiants, puis cliquer sur le bouton connecter.

_______________________________________________________________________________

les identifiants sont :

le nom et le mot de passe que vous avez choisi lors de votre inscription.

EX :

  1. pour nom : Louise 
  2. pour le mot de passe: Mot-De-Passe

_______________________________________________________________________________

Une fois connecté, vous êtes sur la page de votre profil.  Renseignez-le ou pas, libre à vous.

Pour accéder au forums :

Cliquer sur le lien « notredamedelapaix.fr » qui se trouve en haut à gauche à côté de la petite maison.

Cette fois vous êtes sur le site en tant que membre connecté.

Sous le bandeau (la grande image verte avec la Vierge Marie qui tient son Fils dans ses bras) il y a un menu encadré d’un trait rouge :

  • Accueil        Article       Forums       Liens utiles       Le site       Questions pratiques

C’est sur l’un de ces liens qu’il faut cliquer pour accéder ou aux forums, ou aux articles etc…

À partir de ces liens, comme membre connecté, toutes les portes du site vous sont ouvertes et vous pouvez allègrement faire des commentaires dans les articles, de même que poster ou répondre sur de nouveaux sujets dans les forums. 

 

Pour s’inscrire sur le site :

  1. Cliquer sur le bouton vert : Inscription
  2. Dans la page qui s’ouvre renseigner :
    1. Le nom ou pseudonyme
    2. L’adresse mail
    3. Le mot de passe
    4. Confirmation du mot de passe
    5. Cliquer sur je ne suis pas un robot (il vous sera demandé de trouver quelque chose dans des images)
    6. Et enfin sur le bouton bleu : Inscription

 

La page change et c’est celle de connexion qui s’ouvre.

Se connecter avec vos identifiants.

Une fois connecté, vous êtes sur la page de votre profil.  Renseignez-le ou pas, libre à vous.

Pour accéder au site, en haut à gauche :

Cliquer sur le lien « notredamedelapaix.fr« .

Vous avez accès maintenant à tous les forums et vous pouvez faire des commentaires, de même que poster de nouveaux sujets.

 

radio

Reconnaître le Seigneur quand il passe…

Reconnaître le Seigneur quand il passe…

Un brave cordonnier appelé Siméon se trouvait seul, un soir de Noël. Il n’avait pas d’enfants et sa femme l’avait quitté pour d’autres cieux. Il était occupé à ranger son atelier quand tout à coup, une lumière étincelante envahit la pièce et il entendit une voix lui dire :
« Siméon !… Siméon,!… Je suis Dieu, et ce soir, je viens chez toi. »
Tout ébahi, le cordonnier se dit : « Dieu ..? Chez moi ! Quel honneur ! …et il se mit à nettoyer sa cuisine, à préparer une belle table et un repas plus copieux et savoureux que d’habitude.

Bientôt, on frappe à la porte.  » Le voilà qu’il arrive ! Se dit-il  » et il court ouvrir.
Hélas ! C’était un enfant qui pleurait.
-« Pourquoi pleures-tu mon bonhomme ? « 
– J’ai perdu mon chemin et maman va s’inquiéter.
– Ne t’inquiète pas, je vais te ramener chez toi, lui dit Siméon « 
A peine de retour, voilà qu’on frappe de nouveau à sa porte. Il se précipite… Oh non ! C’était une vieille dame toute transie de froid.
– « Entrez, chère dame, vous n’allez pas rester dehors avec ce temps ! Venez prendre une tasse de café bien chaud, cela vous réchauffera. »

Une fois réconfortée, l’ancienne le remercia et repartit.

Le temps passait et le petit cordonnier commençait à s’inquiéter.
Tout à coup, on frappa la porte. « Cette fois-ci, c’est lui, j’en suis sûr ! se dit notre homme. »
Mais quelle surprise ! C’était un mendiant, et dans quel état ! Sale, avec de vieux habits tout rapiécés et des chaussures trouées.
–  » Entrez, mon ami, Il se fait tard, j’attendais un invité de marque et il n’est pas venu. Nous allons partager ensemble le repas que j’ai préparé. »

Lorsqu’ils eurent fini de manger le mendiant le remercia chaleureusement et fit mine de partir.

–  » Vous n’allez par repartir comme ça dans cet état. Tenez, prenez ce manteau, lui dit Siméon, il n’est pas tout neuf mais il vous tiendra chaud, et mettez ces chaussures que j’ai terminé cet après midi. »
Puis, il le ramena à la porte et revint tout triste de n’avoir pas vu le visiteur annoncé.

Fatigué par une si longue journée, Siméon s’endormit sur la table.

Lentement la pendule égrena les onze coups de minuit.
Une lumière aveuglante de nouveau l’envahit, et la même voix ce fit entendre : « Siméon !Siméon! »
– « Mais Seigneur, pourquoi n’es-tu pas venu ? dit-il dans un bâillement. Je t’ai attendu toute la soirée. Pour toi, j’avais tout rangé, mis une belle nappe et préparé un bon repas. Mais dis-moi, pourquoi n’es-tu pas venu ? »
– « Mais, je suis venu ! Le petit garçon qui pleurait, c’était moi. La vieille dame toute transie, c’était moi. Le mendiant affamé, c’était encore moi. ! » Siméon, je te remercie.

« Il est venu chez les siens et les siens ne l’ont pas reçu, mais a ceux qui l’ont accueilli il a donné le pouvoir de devenir enfant de Dieu. » St Jean

Cet article a 3 commentaires

  1. Merci pour le beau conte, pour la chanson si entraînante d’Evariste et pour l’explication du Père.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu