Bandeau Ordinaire_2000_594

Si vous souhaitez accéder aux forums en tant que visiteurs, il ne vous suffit que de cliquer dans le menu sous le bandeau (grande image verte) sur «  Forums ».
Le menu ressemble à ça.

Accueil       Article       Forums       Liens utiles       Le site       Questions pratiques

 

En revanche si vous souhaitez participer en tant que membre pour répondre à un sujet ou pour poster un nouveau sujet, il n’y a que deux options :

  1. Être inscrit
  2. Être connecté.

Pour la première option, il faut cliquer sur le bouton vert :

Inscription


Quant au détail de celle-ci, vous référer à Questions pratiques dans le menu :

 Je ne sais pas m’inscrire sur le site

Une fois que vous êtes inscrit, « c’est pour la vie », et à chaque retour sur le site, il ne vous suffira plus que d’utiliser la seconde option.

Cette seconde option, c’est de vous connecter.

À ce sujet si vous avez des difficultés, je vous renvoie à questions pratiques dans le menu :

Comment se connecter

Cette démarche accomplie, il ne vous suffit plus que de cliquer sur le lien « Forums » dans le menu (voir description du menu plus haut).

Vous atterrissez sur une nouvelle page et il vous faut descendre au dessous de l’espèce de vague bleu, pour enfin apercevoir le menu des forums ainsi que ceux-ci.

Ces forums se divisent pour le visiteur en trois grandes catégories :

    1. Forum général
    2. Vie en Église
    3. Humour

Chacune de ces catégories, a, un ou plusieurs forums.
Il y a une catégorie de plus que le visiteur ne verra pas mais le membre connecté si :

                 4. Forum des Participants

Pour le fonctionnement de ceux-ci, ce n’est pas bien compliqué.
Le membre connecté clique sur l’un des multiples forums auquel il souhaite ou lire ou participer. Celui-ci s’ouvre.

1. Si le membre désire répondre à un sujet :

  • Il suffit d’aller tout en bas de la page, sous, ou le message, ou, la dernière réponse, pour y trouver une zone de texte intitulé « Laisser une réponse » dans laquelle il pourra écrire.

2. Si le membre désire par contre créer un nouveau sujet :

  1. il faut cliquer sur le titre du forum choisi.
  2. Sur la page qui s’ouvre, il y aura « AJOUTER UN TOPIC». Cliquer sur ce lien et une nouvelle fenêtre s’ouvre avec un genre de petit traitement de texte.
  3. Intituler le titre de votre nouveau sujet dans la zone de texte nommée « Entrer le titre ici ».
  4. Écrire le corps de votre sujet dans la grande zone de texte.
  5. Une fois terminé et formaté votre texte à votre convenance, il ne reste plus qu’à cliquer sur le bouton bleu « AJOUTER UN TOPIC».

Et voilà vous êtes devenu un professionnel du post sur ces forums et vous participez à rendre ce site actif. Merci.

Load More

radio

« Un sourire qui vaut de l’or »

« Un sourire qui vaut de l’or »

« Un sourire qui vaut de l’or »

Il était une fois un vieux berger qui aimait la nuit, son silence, son ciel parsemé d’étoiles. Ces étoiles, il les connaissait par leur nom. En les regardant, il disait souvent à son petit fils :

“Il va venir.”

– Quand viendra-t-il ? demandait l’enfant.

– Bientôt!

Les autres bergers riaient.

“Bientôt! … Tu répètes cela depuis des années !”

Mais le vieux berger ne les écoutait pas. Une seule chose l’inquiétait, son petit-fils aussi commençait à douter.

Et quand lui ne serait plus là, qui donc redirait aux plus jeunes ce que les prophètes avaient annoncé depuis toujours ? Ah ! S’il pouvait venir bientôt ! Son cœur était tout rempli de cette attente.

“Portera-t-il une couronne en or? Demanda soudain le petit-fils.

– Oui! Certainement.

– Et une épée d’argent?

– Pour sûr!

– Et un manteau de pourpre?

– Peut-être.”

Et le petit-fils semblait heureux.

Assis sur un rocher, le garçon jouait de la flûte. Le vieux berger écoutait attentivement la mélodie simple et pure; l’enfant s’exerçait jour après jour, matin et soir pour être prêt quand le roi viendrait.

“Serais-tu prêt à jouer pour un roi sans couronne, sans épée et sans manteau de pourpre ?” demanda un jour le berger.

« Ah non ! » répondit son petit-fils.

“Un roi sans couronne, sans épée et sans manteau, est-ce un roi? Pourrait-il me récompenser pour mon chant? C’est de l’or et de l’argent que je veux!”

Il voulait que les autres ouvrent de grands yeux et le regardent avec envie.

Le vieux berger était triste. Il se demandait qui donc aurait le cœur assez pur pour accueillir un roi sans couronne et sans richesse.

Cette nuit-là apparurent alors les signes qu’il attendait. Le ciel était plus lumineux que d’habitude et au-dessus de Bethléem brillait une belle étoile. Des anges vêtus de lumière proclamaient une joyeuse nouvelle: “N’ayez pas peur ! Aujourd’hui vous est né un Sauveur !”

Le jeune berger se mit à courir au-devant de la lumière. Sous son manteau, tout contre sa poitrine, il sentait sa flûte. Il arriva le premier et regarda l’enfant nouveau-né. Celui-ci, enveloppé de langes reposait dans une mangeoire. Un homme et une femme le contemplaient, tout heureux. Le grand-père et les autres bergers arrivèrent bientôt et tombèrent à genoux devant l’enfant.

Etait-ce là le roi qu’on lui avait promis ?

Non ! Ce n’était pas possible, ils se trompaient. Jamais il ne jouerait son chant ici! Et très déçu, il repartit et plongea dans la nuit. Il ne vit même pas la lumière qui grandissait autour de la grotte. Soudain, il tendit l’oreille. Quels sont ces pleurs dans la nuit ?

Mais il ne voulait rien entendre et pressa les pas pour s’éloigner. Les pleurs continuaient. “Et si c’était l’enfant qui m’appelle”, se dit-il?

N’y tenant plus, il rebroussa chemin. Il vit alors Marie, Joseph et les bergers qui s’efforçaient de consoler l’enfant. Il ne pouvait plus résister!

Tout doucement, il tira sa flûte de sous son manteau et se mit à jouer pour l’enfant. Et tandis que la mélodie s’élevait, toute pure, l’enfant se calma et le dernier sanglot s’arrêta dans sa gorge. Il regarda le jeune berger et se mit à sourire.

Et alors celui-ci comprit dans son cœur que ce sourire valait tout l’or et tout l’argent du monde.

Auteur inconnu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu